“Il sera leur berger par la puissance du Seigneur” Mi 5, 3

J’ai été saisi et touché par ce verset tiré de la première lecture écoutée avec vous le 8 septembre dernier, à Notre Dame, en la fête de la Nativité de la Vierge Marie, patronne de notre paroisse et de notre diocèse. Alors que j’étais attendu plus tôt, je n’ai pu fouler cette terre bénie que le jour même où le peuple de Dieu devait se réunir pour célébrer et honorer Celle qui, depuis des décennies, lui assure protection et assistance.

Le père Hughes, me présentait à cette rencontre eucharistique comme ‘’le cadeau de Marie’’ pour cette fête patronale paroissiale. Et moi j’étais tout heureux de voir le visage des nouveaux frères et des nouvelles sœurs que Marie me donnait. Oui, dans le Christ, nous sommes frères, et cela fait mon bonheur. Malgré les 6000 km qui me séparent du Bénin, mon pays d’origine, je ne me sens pas étranger au milieu de vous. Avec vous, je me sens dans une fraternité qui se met au service de la mission. Et pour vous, je suis envoyé pour être un pasteur par la puissance du Seigneur.

J’ai été, en effet, ordonné prêtre le 12 août 2006 pour l’archidiocèse de Cotonou avec 18 autres confrères. Après 5 ans de ministère dans diverses aumôneries diocésaines (principalement auprès des jeunes et des enfants) et comme administrateur de paroisse, j’ai été envoyé à l’École Internationale Catholique de Prière et d’Évangélisation ‘’Jeunesse Lumière’’ (dans le Tarn au sud-ouest de la France) où j’ai vécu une année avec des jeunes de 12 pays différents. J’ai ensuite passé deux ans sur la paroisse saint Privat de Carmaux, dans le diocèse d’Albi, tout en faisant un master en théologie à l’Institut Catholique de Toulouse. Je suis retourné au Bénin en juillet 2014 pour cofonder l’École Internationale Catholique de Prière et d’Évangélisation ‘’ Jeunesse Bonheur’’. Après quatre ans, mon évêque me demanda de participer à la fondation et d’être le directeur spirituel du Séminaire Propédeutique diocésain. J’assurais également les cours de spiritualité, de Bible et de langue française. Alors que j’achevais un premier mandat de 3 ans, il me demanda d’aller faire un doctorat en théologie dogmatique à l’Institut Catholique de Paris, avec comme diocèse d’insertion pastorale, Pontoise. Voilà comment je suis devenu votre frère proche et l’un de vos pasteurs, par la puissance de Seigneur.

Merci de votre accueil et pour le chemin qu’ensemble nous ferons pour l’avènement du Règne de Dieu au milieu de ce peuple qui lui appartient !

Dieu règne !

Père Luc

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *