Un dimanche en rose

Le rose est la couleur liturgique qui peut être utilisée le troisième dimanche de l’Avent et le quatrième dimanche de Carême. Au milieu de ces deux grands temps de veille spirituelle, l’Église fait une pause pour mieux viser la joie qu’elle prépare : celle de Noël et celle de Pâques. En ces deux dimanches, le violet, couleur ordinaire de ces périodes, s’éclaircit en rose en accueillant le blanc, couleur des fêtes de la Nativité et de la Résurrection.

Comment faire pour bien vivre cette nouvelle semaine de l’Avent, en rose ?

Prenons en compte notre vie la plus quotidienne, notre vie d’homme et de femme, quel que soit notre âge, notre vie de vivant dont le sang coule dans les veines (c’est rouge comme le sang) ; prenons en compte et regardons où en est notre désir de Dieu et de son avènement dans notre vie (c’est bleu comme le ciel). Nous avons ainsi la couleur de l’alliance de Dieu et de l’humanité (c’est violet). Ne nous décourageons pas, réveillons-nous de nos torpeurs et de nos désespoirs : le Seigneur vient déployant la lumière de sa présence, la blancheur de l’aube d’un jour nouveau. Il est là dans son avènement, dans les multiples signes de son amour prévenant…

 

Denier de l’Église

L’Église catholique assure ses missions grâce à la générosité des fidèles : depuis 1905, la première de ses ressources est le Denier de l’Église, cette contribution financière versée annuellement par les catholiques à leur diocèse est destinée à assurer une partie de la vie matérielle des prêtres et le salaire des laïques en mission.

Le Denier fait appel à un sentiment d’appartenance et de fidélité envers l’Église, pour que ceux qui sont plus spécialement en charge d’annoncer l’Évangile et de faire vivre l’Église, aient une juste rémunération.

Et comme l’écrit notre évêque, c’est 100% missionnaire, fraternel et vital !

Un tout grand merci à ceux qui ont donné leur denier pour 2020, et autant à ceux qui vont le faire : Merci !

Le Denier est un don volontaire, il n’y a pas de tarif ! Chacun donne en conscience selon ses possibilités.

Humblement et joyeusement vôtre,

Père Hughes

PS :   Nous ne sommes pas en mesure de vous communiquer l’horaire des célébrations de Noël avant les informations de la Conférence Épiscopale.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *