Trois bonnes nouvelles

L’angelus invite à la prière tout au long du jour. Dans nos paroisses, l’angelus sonne actuellement à des heures différentes. À Ennery notamment, un grand carillon ponctue la journée de mélodies pleines d’enchantement.

Après la reprise du service louable du clocher de la cathédrale, j’ai pris conscience que les cloches énervaient l’un ou l’autre, manquaient à d’autres.

L’angelus est une prière qui rythme le jour et peut ou doit être davantage lié aux célébrations. C’est pourquoi j’étudie pour les trois églises de Pontoise l’harmonisation avec les messes : celles-ci étant célébrées à 8 h 30 le matin, le coup de la demie sonnera le début de la messe suivi de l’angelus qui sera donc la prière d’ouverture de l’office. L’angelus de midi demeurera à midi et deux minutes. Quant au soir, l’angelus sonnera juste après le coup de 19 h 30.

Le jeudi soir, jour consacré à l’eucharistie, l’angelus sera suivi, à la cathédrale, d’un temps d’adoration du Saint-Sacrement, jusqu’à 20 h où je célébrerai habituellement la messe. Ceci peut permettre à certains ne pouvant participer le matin d’y venir au retour du boulot.

Pour l’adoration, je prépare une méditation hebdomadaire à partir de la dernière encyclique du pape, Fratelli tutti, sur la fraternité universelle. La messe de ce jour aura donc pour intention particulière, la paix et de la joie que génère ladite fraternité.

L’adoration du Saint-Sacrement : Je rappelle d’abord que nous nommons traditionnellement ‘adoration’ la prière devant le Saint-Sacrement, dans les chapelles qui lui sont dédiées, même si l’ostension et l’exposition ne sont pas pratiquées.

Comme je vous l’ai annoncé la semaine dernière, je veux maintenir aux Louvrais, l’adoration du vendredi soir. Nous avons modifié l’heure : ce sera donc le vendredi, de 19 h à 20 h. D’autre part, puisque je fais l’accueil à Saint-Pierre aux Louvrais le mercredi, de 16 h à 18 h, j’exposerai le Saint-Sacrement dans cette heure-ci.

Je rappelle enfin que dans ces temps d’exposition au soleil de la présence divine, vous pouvez aussi vous exposer au soleil de la miséricorde du Seigneur en recevant le sacrement de la réconciliation.

Alors, je sais : aucun horaire ne convient ! Les avis divergent ! Il convient d’établir un équilibre entre droits et devoirs, ce qui est possible et le courage de rechercher une unité qui dépend toujours de notre désir de croissance spirituelle, personnelle et sociale.

La troisième bonne nouvelle, c’est la double rencontre du nouveau directeur de l’EHPAD d’Ennery et de ses collaborateurs avec les bénévoles de la paroisse d’abord, puis avec moi hier. L’objectif ? Rétablir la messe dans l’établissement le jeudi après-midi. Nous commencerons le 29 avec une messe anticipée de la Toussaint. D’autre part, monsieur Vincent Courtial lance un appel à des bénévoles pour s’inscrire sur un agenda de visites aux personnes peu visitées. Vous pouvez, dans un premier temps écrire à la paroisse pour vous manifester ainsi volontaire.

Humblement vôtre,

Père Hughes

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *