Au cœur de la foi, au cœur de la vie

Dimanche 12 avril 2020
Dimanche de Pâques – Année A

La résurrection de Jésus, c’est la victoire de Dieu, de l’amour, de la vie sur la mort.

La résurrection de Jésus c’est aussi la révélation et la promesse de notre propre résurrection.

Marx a eu bien tort de faire de la religion l’opium du peuple. En cette période-ci, plus que jamais, la résurrection ne nous illusionne pas, elle nourrit notre foi et fortifie notre espérance : la résurrection du Christ est vraiment pour nous.

En ce moment, notre sortie de l’esclavage est vraiment notre espérance quand nous entendons à nouveau dans la vigile pascale la libération d’Israël de l’esclavage en Egypte.

Notre vie est encore mise à l’épreuve de la contrainte : donc, comment l’annonce de la résurrection au cœur de notre foi va-t-elle transformer au cœur de nos vies notre façon de prier, de penser et d’être les uns avec les autres ?

Il y aura sans aucun doute un avant et un après le confinement, seulement dans le confinement, y aura-t-il un avant et un après Pâques.

Oui ! C’est sûr ! Je vous le souhaite ! Je prie pour vous avec force, et la vigueur de mon affection pour vous.

Nous allons à nouveau célébrer ensemble certains prêtres, ensemble et seuls, pour la vigile pascale aux pieds de la cathédrale.

Chaque matin, dans la lumière exceptionnelle de Saint Maclou, vous êtes là, illuminés par la grâce. Cela me fait du bien d’être avec vous.

J’aime beaucoup ce qu’a écrit le Père Sesboué de la résurrection : Elle est secrètement présente, chaque fois qu’une personne ou un groupe humain se trouve libéré d’une situation intolérable, d’une injustice ou d’une oppression, d’une grave maladie, d’un trouble psychologique grave ou aliénant. La force de la résurrection s’exprime à travers tous ceux qui ont la générosité de donner, à leur tour avec et comme le Christ, leur vie pour la justice et la vérité.

Telle est notre foi, telle est notre espérance !

Tenez bon, n’ayez pas peur.

Humblement vôtre,

P. Hughes

 

PS 1. A partir de mardi de Pâques, nous mettrons en ligne vos témoignages, ceux du confinement de carême. Envoyez une photographie d’une réalisation : croix, chemin de croix, oratoire, plantation printanière, … avec un nombre raisonné de caractères pour une prière ou une relation d’activité, à envoyer à accueil@paroisses-pontoise.fr  . Nous les ferons paraître au fur et à mesure. Que ce soit pour chacun un témoignage anonyme et un lien entre tous.

PS2. Je vous laisse tranquille lundi de Pâques… le deuxième épisode du feuilleton pastoral sera publié lundi et non dimanche soir.

 

Célébration de la Vigile Pascale à domicile

Liturgie pour vivre le Dimanche de Pâques à son domicile

Bénédiction urbi et orbi

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *