Grain de moutarde

Édito du dimanche 17 juin 2018

11ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B                        

En ce dimanche la Parole du Seigneur qui nous est adressée, nous introduit à la contemplation du mystère de l’Église.

Un petit grain de moutarde tombé en terre, la semence, c’est le Christ Lui-même. Par sa mort et sa résurrection il fait naître l’Église.

Le Corps mystique du Christ s’enracine désormais dans cette terre d’humanité, en devenant un arbre immense, un arbre vivant, qui vit dans l’histoire, un arbre dont les branches touchent le ciel.

Ce n’est pas un arbre qui fait l’expansion, mais qui accueille dans ses bras.

Les Pères de l’Église ont vu, dans l’image des petits oiseaux qui se cachent dans ses branches, les nations païennes.

Nous tous, comme les petits oiseaux cherchant l’abri, le jour de notre baptême sommes incorporés à ce Corps mystique du Christ.

Nous sommes devenus ses membres et sommes vivifiés et nourris par sa sève qui est l’Esprit Saint.

Jésus nous invite à être des branches vertes et fortes, afin que nous puissions porter des fruits en abondance.

 

Père Gregor PRICHODKO

 

 

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.