CHOSES VUES

Édito du dimanche 16 septembre 2018

24ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B                        

Victor Hugo écrit dans « Choses vues » : J’ai remarqué qu’il ne se passe pas de jour qui ne nous apprenne une chose que nous ignorions, surtout dans la région des faits. Souvent même ce sont des choses que nous sommes surpris et presque honteux d’ignorer. Un homme quelconque qui tiendrait note jour par jour de ces choses laisserait un livre intéressant.

Que de choses vues, de visages rencontrés, de découvertes faites en ces jours de vie partagée avec vous et au milieu de vous. En vrac, sur fond de notre fraternité de prêtres… des messes de semaine, apaisantes, des confessions à la cathédrale baignées de miséricorde, la découverte des assemblées dominicales, la rencontre fraternelle de parents du KT très motivés à Ennery, des rendez-vous pris avec des responsables de mouvements et de services, déjeuner avec mes petites sœurs voisines,… et des réunions pour les jours à venir que je porte dès maintenant dans la prière, une première rencontre avec l’EAP de Pontoise, et des membres de celle d’Ennery, un déjeuner chez le foyer d’accueil des Louvrais, des échanges avec des membres de la vie associative ou municipale, et une matinée à la Maison Renaudin, qui est comme une perle sur le territoire de nos paroisses… et, dimanche, ma rentrée à Auvers, messe et temps convivial.

Sans oublier notre évêque au pèlerinage de Pontoise ! Le thème était, Dieu nous sauve, voilà notre joie. Je ne peux imaginer que cette notion de salut divin soit séparée du signe des rencontres : le bon Dieu nous parle à travers les yeux et le sourire d’autrui.

Nous serons bien, dimanche 30 septembre, lors de mon installation par notre évêque, en présence des maires de nos communes, et de vous tous, aux figures, aux vocations et aux vies si diverses. Il y aura aussi des membres de ma famille, peut-être mes parents si leur santé leur permet et qui se font une grande joie d’être présents.

Si vous avez des idées pour l’organisation de la messe et du barbecue dans le jardin du presbytère, dites-le moi. Ce n’est pas tant de moi qu’il s’agit, que de nous, ensemble.

Bon dimanche ! Bonne semaine !

Fraternellement vôtre,

 

Hughes de la Villegeorges, curé

 

 

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.