Accueillir le Dieu qui pardonne

L’avent commence bientôt. Je ne cherche pas à en parler dès maintenant. Cependant je sais que dans ces semaines qui précèdent Noël, certains vont chercher à se confesser. Anticipons un peu.

Rappelons-nous, que l’avent c’est la venue de Dieu qui vient nous sauver, nous pardonner. Alors, même s’il est bon de ‘faire ses Pâques’, il convient d’accueillir la venue du Seigneur dans le sacrement du Pardon tout au long de l’année. Et chaque situation est personnelle, chaque relation avec le Seigneur est unique.

Nous avons donc décidé avec les confrères d’accompagner vos démarches personnelles de conversion du cœur ! Ainsi, à partir de l’avent qui est le début d’une nouvelle année liturgique, chaque prêtre sera présent une heure environ avant la messe dominicale dans l’église où nous célébrerons.

La confession de nos fautes est un acte de foi dans l’amour de Dieu qui veut demeurer auprès de nous et nous accompagner d’une douce lumière afin d’amender nos vies. Nous pouvons sortir de l’ombre qu’entretiennent les manquements à l’amour de soi, du prochain et de Dieu lui-même.

Par ailleurs, nous travaillons sur l’horaire des accueils pour envisager une présence sacerdotale dans certains créneaux. Vous en saurez bientôt davantage, c’est un peu plus compliqué à mettre en place.

Père Hughes, et l’équipe des prêtres

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.