En Avent marche !

Dimanche 1er décembre 2019
1er  dimanche de l’Avent – Année A

Ce week-end nous débutons une nouvelle année liturgique et nous entrons dans la période de l’Avent. Plus qu’un simple temps qui précède Noël, il s’agit d’une marche au-devant de Celui qui vient. À l’heure où commencent à s’élever sur nos places les premiers sapins et s’allument les belles lumières avant les fêtes, la Liturgie, elle, nous convie à préparer nos cœurs pour accueillir Dieu qui se fait un parmi nous.

En effet, l’Avent, du latin adventus (avènement) est la célébration d’un triple avènement : la première venue dans le temps du Sauveur il y a deux mille ans, la seconde venue glorieuse qui marquera le retour du Seigneur pour l’ultime jugement mais aussi la venue actuelle du Christ dans nos existences. L’Avent est donc une montée vers Noël, non pour le vivre de manière routinière mais dans le but de lui donner son sens spirituel premier, à savoir vivre l’actualité du mystère de l’Incarnation dans notre vie contemporaine et expérimenter la proximité d’un Dieu qui plus que jamais est Amour.

A cette fin, il convient d’apprêter nos cœurs à cette triple venue. Nos frères chrétiens orientaux appellent l’Avent le « petit carême ». Ceci pour dire que durant ce temps liturgique fort nous sommes invités à mettre un peu d’ordre dans notre vie pour recevoir dignement celui qui est l’objet de notre foi. Mais attention, n’allez pas croire que l’Avent est un moment de pénitence. Certes, l’Avent comporte une dimension de conversion. Cependant, c’est un temps qui nous conduit avant tout vers l’espérance. Il s’agit là peut-être du genre de conversion dont nous avons le plus besoin en ces temps incertains.

En Avent marche !

 

Père Steve Niyonkuru

 

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.