Pèlerinage de la fraternité

F comme fraternité, B comme bienveillance
& B comme bénédiction

J’espérais le pèlerinage de février à Jérusalem pour mettre en place des fraternités. Le pèlerinage est une bonne pépinière de relations fraternelles ! Nous avons dû annuler l’affaire. Maintenant, nous lancerons la présentation et les inscriptions du pèlerinage à Assise 2022, la semaine prochaine.

Cependant, nous avons pensé, avec plusieurs paroissiens, que sans attendre nous devions créer les fraternités F B & B, F comme fraternité, B comme bienveillance & B comme bénédiction, dans la nécessité de se faire proche et de renouveler les liens de proximité : c’est l’amour du prochain.

Cette fraternité sera comme un foyer d’amitié conscient par sa fidélité et sa discrétion de devoir prendre soin de notre lieu de vie et de la vie des autres.

Sur ce projet, je vous invite à découvrir dans le site les derniers feuilletons de ma Lettre pastorale. En voici le résumé : Six personnes du même quartier se réunissent toutes les quatre/cinq semaines, chez l’un ou l’autre, pendant une heure et demie. Cela ne doit pas être lourd. La rencontre s’appuiera sur le trépied : louange ; méditation de l’évangile du dimanche suivant ; prière des frères.

La fraternité se donnera un saint patron. Elle se donnera un veilleur. Dès la fondation, vous me communiquerez le nom du saint et du veilleur.

Je vous encourage à commencer à deux ou trois ; au Nom du Seigneur. Le nombre réduit de frères permettra la fluidité dans les échanges, et le veilleur veillera à cette facilité d’écoute et de parole. La fraternité et l’hospitalité donnent une place à chacun ! et chacun est responsable du soin qu’il apporte aux autres. La bienveillance sera le signe de cette présence divine, et rayonnera dans les quartiers.

Lancez-vous en interrogeant tel ou tel voisin, ami de la Parole de Dieu. Faites une première réunion. Je vous propose aussi de confier votre F B & B à Marie. Vous choisirez votre jour, cela pourrait être votre deuxième rencontre ; avec Antoine, avec qui je travaille sur le pèlerinage de Pontoise, nous mettrons à votre disposition un petit livret adapté. C’est bien que cela se fasse dans les semaines qui viennent pour y associer la demande du Pape d’un ‘Marathon marial’ contre le virus.

Fraternellement vôtre,

Père Hughes

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *