Pour l’amour de la vie et le soin d’autrui

Mes très chers amis,

Pour l’amour de la vie, et le soin d’autrui, les consignes liées à la fréquentation des églises ne nous permettent pas de célébrer les messes dominicales et les baptêmes. Vous le savez !

Nous maintenons les obsèques, sans messe et les membres de l’assemblée ne peuvent être plus de 20, c’est impératif ! Avec mes confrères, des équipiers de l’Accompagnement des Familles en Deuil, les sacristains et notre organiste nous faisons tout pour accompagner nos frères dans la peine. La préparation se fait habituellement au téléphone.

Sur le site, nous publions depuis aujourd’hui les avis de décès afin que la communication se maintienne entre tous.

Le contact est gardé avec les prêtres et autres membres âgés de la communauté : de beaux échanges prennent place et manifestent une grande bénévolence.

Je suis maintenant dans l’obligation d’aborder avec vous la question délicate des finances. La mise en veille de nos églises à un coup : absence de quêtes, casuel et autres dons.

Notre évêque, de son côté, ne disposant d’aucune recette directe, excepté le denier de l’Église pour la rémunération des prêtres, m’encourage à vous inciter
. au don en ligne sur le site du diocèse pour le denier
. à une action toute particulière pour susciter des offrandes de messes que les prêtres continuent de célébrer quotidiennement… pour vous et pour le salut du monde

Je vous invite à remplacer la quête au panier du dimanche par l’utilisation de l’application LA QUETE du smartphone : https://www.appli-laquete.fr/.

En accord avec notre évêque, et dans la mesure du possible nous maintenons les églises ouvertes pour favoriser la prière personnelle ou familiale. Je vous invite à la plus extrême vigilance quant au nombre présent dans l’église et à déposer un cierge qui, je vous le dis franchement, prolongera votre présence dans le lieu, et assurera un revenu précieux pour nos paroisses.

Je remercie les uns et les autres qui se manifestent fraternellement auprès de leurs voisins et proches et auprès de nous. Nous ne pouvons malheureusement pas répondre à ceux qui, fidèles, auraient souhaité que la messe soit célébrée dans leur maison avec certes peu de participants.

Cette période est un vrai et beau carême : ce dont nous sommes privés et que nous offrons dans le respect des consignes et de la vie, personne ne nous le prend, c’est nous qui le donnons.

Vous me manquez.

Avec ma fraternelle affection, et ma communion dans la prière.

Hughes de la Villegeorges
Curé des dix clochers
le 21 mars

Un commentaire

  1. Merci !
    Vous aussi vous nous manquez, tous !
    Quelle fête on va faire à Jésus quand on pourra enfin revenir !!!!
    C’est un jeûne qui nous grandit, qui nous approche de notre Seigneur
    Merci vraiment à tous pour tout ce que vous nous donnez !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *