Bienveillance et bénévolat

Le mot bienveillance désigne une disposition de la volonté visant le bien d’autrui ; saviez-vous qu’il nous vient du latin benevolens, et que l’on a hésité à le transposer sous la forme bénévolence.

J’ai entendu à la radio – sur une chaîne publique – un certain Patrick Tudoret dont je n’ai pas encore acquis le livre : Petit traité de la bénévolence. L’émission à laquelle cet homme participait était lumineuse et, une autre invitée, catholique, présentait une histoire des saints…

Je dois avouer que le propos de cet auteur m’a convaincu avec le sous-titre de son ouvrage : Au-delà de la bienveillance, aimer pour agir. J’ai toujours relié bienveillance et bénévolat.

Ainsi, le bénévolat caractérise celui qui s’engage librement. Concrètement, ce que le bénévole donne gratuitement, c’est du temps libre pour créer du bonheur d’autrui.

C’est une force vive pour l’Église :

  • Le bénévolat est un choix volontaire s’appuyant sur des motivations
    personnelles pour un temps déterminé.
  • Le bénévolat s’appuie aussi sur un appel et une mission répondant aux besoins de nos communautés paroissiales, mouvements… ; il est un ferment de la vie fraternelle.
  • Le bénévolat, comme la charité, est inventif et responsable renouvelant le dynamisme de la propagation de l’Évangile.

Je rends grâce à Dieu pour tous les bienveillants bénévoles de nos paroisses qui donnent de leur temps, sans compter. J’apprécie hautement de travailler avec eux à cet humble service qui ne recherche pas la notoriété.

Je vous écris car des besoins se font sentir pour le renouvellement à des taches classiques : accueil, catéchèse, accompagnement des fiancés, finances… Avec le Conseil pour la mission, les équipes pastorales et les différents services, je souhaite embaucher aussi pour de nouvelles formes de mission.

De votre côté, je vous invite à envisager les temps dont vous pourriez disposer pour vos frères. Dites-moi vos talents +et vos disponibilités.

Gloire à Dieu et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté !

Fraternellement vôtre,

 

Père Hughes

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.