Neuf clochers

Cette expression illumine comme les faces d’un diamant : chaque face est utile au rayonnement du joyau.

‘Neuf clochers’, expression que vous connaissez tous comme neuf communautés paroissiales ou religieuse, – un clocher pour le Carmel -, révèle bien dans chaque lieu que la foi est un trésor et que le Christ nous veut unis les uns aux autres fraternellement.

Personne et aucune communauté n’est parfaite. Nous sommes donc appelés à la conversion du regard, sur la vie, sur les autres pour être promoteurs d’attitudes de plus en plus fraternelles.

Dans ce temps pascal nous célébrons le Christ, qui par un acte d’amour, a transformé les réalités humaines de l’intérieur, et vaincu la mort elle-même : l’amour est plus fort que la mort. Il demeure éternel. C’est la véritable transformation dont le monde a besoin ; elle est perceptible aux yeux des hommes à travers le prisme de nos comportements. Nous sommes tous frères, et personne n’est supérieur aux autres !

C’est la raison pour laquelle, après avoir pris conseil, j’ai décidé de supprimer sur notre feuille paroissiale la dénomination qui fâchait bon nombre d’entre nous et de la remplacer par : Bulletin des 9 clochers. Ce symbole révèle l’importance de témoigner que le don que notre Seigneur a fait de sa vie est un trésor pour le monde. Cultivons la paix et la joie en nos lieux propres, et en nous appuyant sur la communion de nos différentes communautés locales. Puissent nos contemporains dire en nous voyant, comme on l’a dit dans les Actes des Apôtres : Voyez comme ils s’aiment.

Pour le bonheur de tous.

Fraternellement vôtre.

 

Père Hughes

 

P.S. Réservez la date du 30 juin pour la fête des 9 clochers.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.