Petits principes de vie pascale

Quelqu’un me demandant quelques idées, quelques principes de vie pascale, de vie de ressuscité, j’ai réfléchi, plongé dans mon vieux fauteuil de cuir et tirant sur ma pipe, dans quelques volutes elle me dit : Regarde-moi et lance-toi dans quelque acrostiche, et voici donc les lettres de P.I.P.E. pour guider cet édito.

P : ne pas se Plaindre, par exemple de l’innovation et du changement, puisqu’à la résurrection Dieu inaugure la création nouvelle.  Il faut donc prendre gare au vieillissement de ceux qui ne bougent rien, et simplement regarder ce que le changement engage, de quelle façon il s’inscrit non dans nos habitudes et nos « on a toujours fait comme ça », regarder plutôt quelle tradition cela déploie, et toutes les perspectives raisonnées que cela ouvre.

Les deux autres principes ont un rapport avec le temps, et donc avec la maîtrise de soi :
I : ne pas s’Impatienter ;
P : ne pas se Presser. On y découvre que la maîtrise de soi engage que l’on accepte de ne pas tout gérer comme on le veut, et dans le temps que l’on veut. Il convient de délibérer et de reconnaître l’aide des autres, fut-ce à leur rythme.

Enfin,
E : s’Émerveiller. En effet, la résurrection du Christ nous rappelle à l’émerveillement d’Anne, de Marie, à leur magnificat. Aidés par les trois premiers principes à nous décentrer de nous-mêmes nous avons libéré beaucoup d’énergie et dégager la vue pour nous émerveiller devant toute la beauté du monde, ce que Dieu fait de bon, et les autres aussi, et chacun de nous aussi !

Fraternellement vôtre.

 

Père Hughes

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.