moins ◊ mieux ◊ ensemble

C’est la rentrée, le retour du cours habituel de nos vies avec sans doute, tirés de ces deux mois passés, de beaux moments, des rencontres enrichissantes et de bons souvenirs. Je pense aussi à certaines de nos familles éprouvées de différentes manières pendant cette même période estivale.

Les trois mots du titre sont plus qu’un thème pour la rentrée pastorale. Ce sont les maîtres mots que nous allons pouvoir laisser résonner dans nos vies de chrétiens pour œuvrer ensemble, humblement et avec vigueur en nous laissant guider par l’Esprit missionnaire que le Père nous a communiqué pour témoigner de la Bonne nouvelle.

Ces mots me sont inspirés par les différents dialogues que j’ai pu entretenir avec nombre d’entre vous tout au long de l’année et pendant l’été : tout au long de l’année d’abord, où me gardant de ne changer quoi que ce soit, j’ai écouté, visité, accueilli. J’ai adoré cette première année au milieu de vous à l’ombre de nos neuf clochers. Pendant l’été, j’ai échangé plus en profondeur avec les différents responsables des mouvements et services pour mieux comprendre les actions menées, repérer certains découragements et recevoir aussi les projets multiples que portent certains acteurs de la pastorale. Je suis émerveillé. Dans un écrit un peu plus long, je vous livrerai en octobre des aspects et des réformes qui m’apparaissent nécessaires pour vivre davantage la fraternité, alléger la tâche de quelques personnes bien engagées, et embaucher pour la moisson ceux qui n’osent pas trop se lancer.

Toutes ces semaines ont été l’occasion d’établir un agenda paroissial où nous avons pu envisager des collaborations nouvelles.

Avec mes frères prêtres nous voulons mieux vous accompagner en mettant en place différents modes de présence qui ont été demandés dans tout ce que j’ai entendu. Dans cette feuille paroissiale, je vous indique donc quelques lignes pour éclairer cette présence des prêtres, au milieu de vous, et à votre service.

Prions les uns pour les autres, et préparons-nous à notre belle fête du pèlerinage à Notre Dame le 8 septembre,

Fraternellement vôtre.

 

Père Hughes

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.