Joseph vendu par ses frères

Dimanche 13 octobre 2019

28ème dimanche du temps ordinaire – Année C

Souvenez-vous : Joseph, vendu par ses frères, emmené en Égypte et emprisonné ; il gardait confiance !

Cette image qui a marqué mon enfance dans l’histoire sainte illustrée est revenue à moi ces derniers temps. Ce récit appartient au livre de la Genèse ; c’est-à-dire que cette Parole de Dieu y révèle l’histoire première de notre humanité croyante et aussi ce qui est au principe de toute humanité… que l’on retrouve donc dans notre propre nature et dans notre histoire.

Lâché par ses frères ! Abandonné par les siens ! Nous avons pu connaître cette déréliction, de façon plus ou moins tragique. Or le texte de la Genèse répète plusieurs fois : Le Seigneur était avec Joseph… Dans la relecture des évènements, Joseph comprendra lui-même la présence de Dieu. Alors, il révèlera à ses frères : Dieu m’a envoyé ici avant vous, afin de vous assurer un reste dans le pays et ainsi vous maintenir en vie en prévision d’une grande délivrance (Gn 45, 7).

Des événements nous arrivent, agréables ou pénibles. Notre vue, nos sens et notre esprit se troublent. Et que nous le vivions ou non dans un esprit de foi, il n’y a souvent pas d’autre moyen que d’en passer par là. Suis-je abandonné ?

La présence de Dieu s’est révélée à Joseph, puis à d’autres, merveilleuse présence, si silencieuse et si féconde, constante et infaillible. La présence de l’Ami divin est de tout instant, elle s’offre dans un cœur à cœur, où notre cœur blessé trouve toujours de la compassion en s’ouvrant au cœur blessé et ouvert du Fils de Dieu sur la croix.

Sur la croix en effet c’est le Christ au grand cœur qui souffre et qui meurt par amour, cœur du Christ ressuscité parce que l’amour est plus fort que tout ! Il a partagé nos peines d’ici et de maintenant, et il nous remet debout, afin qu’à notre tour nous nous fassions proches de toute vie brisée.

Humblement vôtre,

 

Père Hughes

 

 

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.